pas-de-lettre-pour-le-colonel-gabriel-garcia-marquez-9782246252320Colombie, années 60 - Un ancien colonel, sa femme asthmatique, un coq, la pauvreté, la faim...Voilà le résumé de ce livre. A partir de rien Gabriel Garcia Marquez, par sa plume concise et vive, nous emmène dans le quotidien de cet ancien colonel. On vit la pauvreté, l'attente d'une pseudo pension promise il y a si longtemps car le colonel y croit et attend chaque jeudi le courrier, espérant que celui-ci lui amène de l'argent que l'état a promis aux anciens combattants. Mais c'est sans compter un système politique vérolé, des avocats qui profitent des faibles, une administration inefficace. Dans ce court récit, Gabriel Garcia Marquez nous met dans cet état d'hébétude que la faim et l'attente peuvent provoquer. La femme du colonel est malade et l'expression "ils vivent avec moins que rien" prend tout son sens dans ce texte. Doit-on garder ce coq qu'il faut malgré tout nourrir pour qu'il gagne un pseudo concours? Vaut-il mieux dépenser le peu d'argent pour manger?

La nature humaine est décrite à l'état brut. La patience de ce colonel, sa croyance forcent le respect. Tout au long du récit, on attend, on est plongé dans une langueur, on vit chaque jour, chaque sensation de faim, chaque souvenir de la guerre la nuit avec ce colonel...et la fin, ce simple mot, vulgaire (le seul) qui termine le texte, apporte une petite claque, nous sèche sur place.

Une écriture que j'ai beaucoup aimée...ce texte pris au hasard dans les rayons de ma bibliothèque m'encourage à découvrir d'autres textes de cet auteur, parti récemment.

Merci à Stéphie pour la mise à l'honneur de cet auteur sur son blog aujourd'hui!

Gabriel-Garcia-Marquez-300x216