lundi 13 avril 2015

L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa, Romain Puertolas

J'ai entendu parler de ce livre la première fois à La Grande Librairie. Lors de cette émission, j'y ai découvert un drôle de titre, une drôle d'histoire et un drôle d'auteur. J'apprenais que, ex-flic, Romain Puertolas a une imagination débordante qu'il a mise en mots dans ce premier roman. J'avoue ne pas avoir été attirée par le pitch, trop barré pour moi, la rationnelle et pragmatique. J'ai ensuite entendu que cet auteur sortait un second roman, tout aussi farfelu. Puis j'ai lu la nouvelle que Romain Puertolas a écrit dans le... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 16:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 10 avril 2015

A l'origine de notre père obscur, Kaoutar Harchi

Rentrer dans ce livre c'est se mettre dans la peau d'une petite fille, enfermée dans une maison aux murs gris et qui se fissurent, une maison où des femmes geignent, espèrent, se soutiennent, se déchirent, deviennent folles, une maison où elle perd sa maman puis la retrouve. Cette maison c'est une maison qualifiée d'enfermement. Les maris ont décidé de les enfermer car elles avaient fauté, ou du moins c'est ce que les "on-dit" mentionnent. Dans cette maison, la grosse porte pourtant n'est pas vraiment fermée. Elles pourraient... [Lire la suite]
vendredi 27 mars 2015

L'effervescence du pianiste, Emmanuelle Cart-Tanneur

Rentrer dans le monde d'Emmanuelle Cart-Tanneur c'est accepter que les roses vous envoient des messages avec leurs pétales, c'est accepter que les quatre saisons prennent des vacances et se mélangent entre elles, c'est être pour quelque temps dans la peau et le regard d'une facture posée dans un secrétaire et assistant à la fuite amoureuse de sa maîtresse de maison, c'est être des notes de musique qui emplissent un parking ou encore s'agacer d'être oubliée quand on est La Nuance...Vous l'aurez compris les nouvelles d'Emmanuelle... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 08:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
vendredi 20 mars 2015

Bérénice 34-44, Isabelle Stibbe

J'ai reçu ce livre dans le cadre du prix des lecteurs du livre de poche 2015. Je pensais réellement faire une très belle découverte, j'ai été déçue. Isabelle Stibbe met en scène la vie de Bérénice Capel, 15 ans, juive, absolument fascinée par la Comédie Française. Cette jeune fille vit pour le théâtre et n'a qu'un rêve, à peine avouable, jouer les plus grands rôles sur les planches. Malgré la profonde réticence de ses parents, elle va trouver en Mme de Lignières une personne qui croit en elle et réussit à lui... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 17:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 10 février 2015

Esprit d'hiver, Laura Kasischke

Réveillon de noël chez Holly, son mari et leur fille Tatty. Ils se sont réveillés en catastrophe. Lui est parti pour l’aéroport, chercher ses parents. Elle doit se préparer car ce midi, comme tous les noëls, c’est chez eux et la famille et les amis débarquent. Dans cette maison, Tatty, l'ado, semble un peu agacée par sa mère, exigeante et à la fois dépressive. Tatiana a été adoptée dès son plus jeune âge. La journée de préparatifs ne va pas se dérouler comme prévu et entre la météo qui fait des siennes, un rapport mère-fille qui se... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 16:59 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 29 janvier 2015

La grand-mère de Jade, Frédérique Deghelt

Jade a 30 ans. Elle est journaliste, vient de se séparer de Julien, un jeune homme avec qui elle a vécu 5 ans et leur avenir était en quelque sorte tracé. Mais Jade est une jeune fille vive, qui veut vivre à fond, être surprise par la vie alors elle décide de le quitter. En parallèle, sa grand-mère, sa Mamoune, celle qui sent la violette, celle qui l’a tant aimée petite, celle qu’elle ne connaît pour ainsi dire pas, est sur le point d’être transférée en maison de retraite par ses filles. Jade décide alors d’aller la chercher et de... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 08:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 23 janvier 2015

Femme vacante, Frédérique Martin

Quand j'ai commencé à lire Frédérique Martin, c'était avec Le vase où meurt cette verveine, que j'avais adoré. Puis j'ai lu Sauf quand on les aime et encore une fois son écriture m'a émue. Avec "Femme vacante", c'est un autre univers, ce n'est même pas une histoire, plutôt une voix, celle d'une femme qui s'interroge sur ses choix, sur l'amour. Alice est partie. Elle a laissé derrière elle son mari et ses trois enfants. Pourquoi? Pour un homme, pour un amour qu'elle pensait sûrement plus fort que tout, pour un amour qui l'a fait fuir... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 10:26 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :
samedi 3 janvier 2015

Rosa candida, Audur Ava Olafsdottir

Bon une de mes résolutions de cette année va être d'arrêter de lire des livres dont le titre contient le mot "rosa"...vous me direz ça va pas être compliqué. Je n'avais pas accroché du tout à un livre qui a reçu de très nombreux avis positifs "ce que je sais de rosa candida" et là rebelote, livre coup de coeur des bibliothécaires de ma ville et prix des libraires 2010, et moi, je passe encore à côté. Dans ce roman, le jeune Arnljotur vient de perdre sa maman qui était une passionnée du jardinage et plus spécifiquement d'une serre de... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 15:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 27 décembre 2014

La lune assassinée, Damien Murith

Découvert chez Noukette qui en a fait un coup de coeur, ce livre est à la hauteur de son titre, un texte assassin. Je ne sais comment décrire ce roman. On y suit le quotidien d'un couple, Césarine et Pierre. Césarine est follement amoureuse de Pierre. Elle est plus jeune, jolie, fragile. Pierre travaille à l'usine. Dans leur quotidien il y a la vieille, très dure avec Césarine. Les chapitres sont très courts, des mots durs sont employés pour retracer le quotidien de cette famille. Peu à peu on comprend qu'il y a eu un enfant il y a... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 17:24 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
dimanche 14 décembre 2014

Peine perdue, Olivier Adam

Dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire de Price Minister, j'ai demandé et reçu le dernier Olivier Adam. Pourquoi avoir choisi cet auteur? D'abord parce que c'est un auteur que j'avais beaucoup aimé dans Passer l'hiver ou encore Falaises. Ensuite parce que je n'avais pas lu Les Lisières dont j'avais lu beaucoup de bien. Enfin parce que je l'avais entendu parler à La Grande Librairie et que j'avais bien aimé. Je peux aussi ajouter d'autres arguments complètement irrationnels comme la couleur de ses yeux ou le fait qu'il ait... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 10:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]