mercredi 11 janvier 2017

Repose-toi sur moi, Serge Joncour

Il est des livres dont le titre d'ores et déjà évoque quelque chose de fort en vous. Il est des auteurs qui savent identifier les ressorts profonds des êtres humains et qui les mettent en écriture brillamment. Il est des personnages qui dès les premières pages vous embarquent dans leur quotidien et il est des livres que l'on ne veut pas terminer tellement le moment est doux. "Repose-toi sur moi" fait partie de ces livres- Attention coup de coeur - Lui c'est Ludovic. Il a quitté sa campagne, sa ferme, sa mère qui s'est enfermée dans... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 10:46 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 25 novembre 2016

Chanson douce, Leila Slimani

C'est l'histoire d'un couple qui a de l'ambition, qui veut s'épanouir dans sa vie professionnelle. C'est l'histoire d'une nounou en or. C'est aussi l'histoire de deux enfants attachés à leur nounou. C'est aussi l'histoire d'une mère tiraillée entre sa carrière, ses enfants, les obligations familiales, la volonté d'être femme, épouse et mère. C'est encore l'histoire d'une nounou qui s'invente une vie, s'attache à ce couple, vit à travers eux et perd pied. Le lecteur le sait depuis le premier chapitre, c'est l'histoire avant tout... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 08:00 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 4 août 2016

Brillante, Stéphanie Dupays

Claire a fait une école de commerce et a intégré un grand groupe agroalimentaire, Nutribel. Son compagnon, Antonin, qu'elle a rencontré pendant ses études, est cadre dans la finance. Le tableau parfait, vrai et qui court les entreprises telles que je les fréquente depuis ma sortie d'école de commerce. Claire, c'est un peu moi, un peu toutes les jeunes femmes sortant d'école de commerce, promises à un bel avenir en entreprise, à une "carrière". Faut dire, une fois qu'on a travaillé comme des acharnées en prépa et qu'on a déboursé une... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 15:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 9 octobre 2015

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir, Rosa Montero

J'ai acheté ce livre cet été. J'avais lu plusieurs bonnes critiques sur différents blogs. Je me suis lancée dans sa lecture et...je ne m'attendais pas à ça. Disons le tout de suite, c'est un livre assez particulier, on adhère ou non. Ce n'est ni un roman, ni l'autobiographie de Marie Curie...c'est un ovni. L'auteure se sert de l'autobiographie de Marie Curie, donne son avis sur le parcours de cette femme, émet des hypothèses sur ses comportements ou attentes (à partir de documentation solide) et fait le lien avec son histoire... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 17:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 20 août 2015

Le renversement des pôles, Nathalie Côte

Hop hop hop rentrée littéraire 2015 en marche et première chronique! Re-hop hop hop projet #68premièresfois, sur une excellente idée de l'insatiable Charlotte, et des chroniques sur des premiers romans qui se multiplient sur la blogosphère! Du coup là je fais coup double. J'ai reçu ce livre dans le cadre du projet "68 premières fois". Je ne l'aurais d'ailleurs certainement pas lu sinon. Pourquoi? Parce que j'avais lu la chronique de Jérôme (ici là) et que je m'étais dit que ce livre ne me plairait pas. Ce n'est pas faux mais pas... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 11:24 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,
mercredi 17 juin 2015

Mon amour, Julie Bonnie

Si ce livre était un animal, il serait un serpent…pour illustrer les démons et la tortuosité des relations humaines. Si ce livre était un arbre, il serait aux multiples racines pour évoquer les racines de l’enfance. Les racines seraient profondes car l’enfance s’ancre terriblement en chacun de nous. Si ce livre était une couleur, il serait le bleu…la mer, sa profondeur, la perte aussi. Si ce livre était un animal, il serait une louve pour la protection du nouveau-né et cette relation animale, bestiale, connectée de la mère avec son... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 16:31 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 7 mai 2015

Eviter les péages, Jérôme Colin

"Marcher sur l'eau. Eviter les péages. Jamais souffrir. Juste faire hennir les chevaux du plaisir." Je sourie. Si seulement je pouvais..." Il est chauffeur de taxi. Il a quarante ans. Avait-il rêvé gamin de cette vie-là? Non. Il a une femme, 3 enfants, une maison...une vie rangée, une vie immobile selon lui. Il est à un moment de sa vie où il se pose des questions sur le sens de sa vie justement, sur les raisons qui amènent à accepter un boulot de taxi, à acheter une maison, faire des enfants et voir peu à peu le quotidien dévorer la... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 07:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 4 mars 2015

Billets d'Amour, Romain Ronzeau

Parce que c'est mercredi, c'est BD Parce qu'on fête l'amour cette semaine chez Stéphie, c'est BD d'amour, c'est billets d'Amour! Billets d'amour de Romain Ronzeau met en scène un couple (en l'occurrence l'auteur du livre), qui raconte dans le futur à ses enfants comment ils se sont rencontrés, ce qu'ils ont vécu, leurs engueulades et aventures. Ainsi la BD démarre sur un père qui explique à ses enfants son histoire d'amour, enfants qui comme nous sommes dans le futur sont donc connectés et n'en ont absolument rien à faire de ce que... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 12:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
dimanche 20 octobre 2013

Plonger, Christophe Ono-dit-biot

"Plonger"...ce livre c'est avant tout une histoire d'amour dont on sent dés le début que le couple en scène n'en attend pas les mêmes choses. Lui c'est César, écrivain, journaliste, elle c'est Paz, photographe. Alors qu'il la croise dans une épicerie, il assiste à son premier vernissage et écrit un billet élogieux sur les photos de Paz...elle connait la gloire grâce à cet article. En revanche cet article entraine une mise au point sévère de l'artiste avec le journaliste qu'elle accuse de ne pas avoir saisi le sens profond de ses... [Lire la suite]
mardi 20 août 2013

Cent portes battant aux quatre vents, Steinunn Sigurdardottir

De manière vraiment très poétique et juste, avec cette tonalité qui vous embarque, l'auteur de ce roman raconte comment son retour dans les rues de Paris lui rappelle son amour de jeunesse...vous savez cet amour de jeunesse, ce garçon dont on a rêvé toutes les nuits, qu'on a même peut-être suivi, dont le moindre signe portait à interprétation...ce garçon qui nous a aussi fait oublier de regarder à côté et de vivre les autres amours de jeunesse. Voilà la leçon qu'une femme mûre, irrésistiblement belle, nous livre au fur et à mesure... [Lire la suite]
Posté par laurielit à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,